https://jeunsattitude33.fr/wp-content/uploads/2020/06/105389812_1471361433051369_674168470181511363_o.jpg
PARTAGER

Bonjour,
Je m’appelle Juliette, j’ai 15 ans et donc de base je devais passez mon brevet, mais vu qu’il y a eu le confinement, je n’ai pas vraiment pu le passer. Mais bref …
Les cours étant à la maison, c’était un peu dur de s’y mettre, mais bon à force ça devenait une habitude. Ensuite, il y a eu le déconfinement, j’étais si contente, on pouvait enfin sortir de chez soi et retrouver nos proches, nos amis. Mais là, on reçoit un message du collège en disant qu’on reprenait les cours. La déception se lisait sur mon visage … mais en même temps j’étais un peu contente parce-que j’allais retrouver quand même mes amis. Ce n’est pas si facile que ça parce qu’il y a des conditions (les gestes barrières), c’est-à-dire qu’on doit être à un mètre de distance, on ne se touchepas, on n’a pas le droit d’enlever nos masques. Mais bref … je vais vous épargner les détails, j’espère
que tout va bien de votre côté et que malgré ces conditions vous gardez toujours le sourire, et la
bonne humeur !
Gros bisous à vous,
Juliette

Bonjour,
J’espère que vous allez bien. Je m’appelle Camille, je suis une adolescente de 15 ans. Dans la vie
j’aime la danse, je fais du théâtre. J’adore aussi courir. Ça me fait très plaisir de vous écrire car je sais que ces derniers mois ont été surement difficiles pour vous. J’espère que vous ne vous êtes pas
sentis trop seul. J’aimerai bien savoir comment vous occupez vos journées. Avez-vous une jolie
chambre ? Moi pendant le confinement, j’ai beaucoup lu, j’ai regardé des séries sur Netflix (un truc
d’ados). J’ai travaillé aussi car je suis en seconde au lycée et il fallait que je continue l’école. J’ai aussi beaucoup couru. J’adore ça, ça me permet de me vider la tête et de penser à autre chose. J’ai la chance d’être proche de ma famille et d’avoir une grande maison avec un jardin donc ces mois n’ont pas été trop compliqués pour moi. Mes amis m’ont manqué par contre, mais j’ai pu les revoir après le confinement. Je n’aime pas beaucoup porter le masque et respecter les gestes barrières mais je sais que c’est important surtout pour vous ! Si vous voulez me répondre pour me raconter comment se passent vos journées à la maison de retraite je vous laisse mon adresse : … Je vous souhaite bonne chance pour la suite !
Camille (PS : Je viens de Bordeaux)

Bonjour,
J’espère que vous allez bien. Est-ce que ce n’est pas trop compliqué la séparation avec les autres,
enfants, petits-enfants, amis etc. ? Je m’appelle Ludivine, j’ai 14 ans et je viens de Bordeaux. J’ai la
chance ou le malheur, ça dépend du point de vue ou du moment, de vivre avec 3 petits frères. Ce
sont plus des petits monstres que des enfants, mais ça c’est un détail. Nous avons enfin la chance de pouvoir ressortie à l’extérieur pour pouvoir enfin respirer de l’air frais. Est-ce que vous avez eu la
chance de pouvoir revoir vos proches après une longue absence ? En espérant que tout se passe et
se passera pour le mieux pour vous. Vous pouvez me répondre si le cœur vous en dit au …
Bonne fin de journée,
Ludivine

Bonjour,
Je m’appelle Amandine, j’ai 15 ans, je suis en 3 ème , on devait avoir notre brevet mais il est tombé à
l’eau car il y a eu le confinement, mais c’est plutôt bien car je suis contente de ne pas le faire. Le
déconfinement a été bien car on a retrouvé nos amis, notre famille, et on est retourné en cours et
c’était bien car je suis allé en cours comme tout le monde. J’espère que pour vous le confinement et
le déconfinement s’est bien passé.
Amandine

Bonjour,
Je m’appelle Lola-Marie mais tout le monde m’appelle Lola ; sauf que maman et papa sont en colère,
du coup, je prends toujours ça comme un signal !
En ce mois de juin pluvieux (je blâme ma Saint Barnabé pour cela), j’ai décidé de travailler dans les
vignes et quelle idée ! Entre levage ; salade de riz et cascades dans les champs de terre, je ne sais
plus où donner de la tête ! Alors je l’avoue … il m’arrive parfois de m’endormir dans mon assiette
tout juste finie, ou bien sur un rang de vigne … Ah, mais pas un mot à ma patronne, ou je serai privée
de goûter leur vin !
Et vous aimez-vous el vin ? Si oui, j’espère que vous serez autorisé à boire un petit verre en lisant ma
lettre.
Je terminerai cette lettre par quelques mots : le bonheur ne passe qu’une fois, prenez-le quand il
vous appelle, le bonheur ne passe qu’une fois, prenez-le quand il vous tend les bras … (c’était ma
chanson au départ, mais je l’ai donné à Charles Trenet par bonté de cœur …)
Je vous souhaite de saisir le bonheur, et vous envoie le double.
Gros bisous, Lola-Marie (maman m’a forcé).

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

0
PARTAGER

Laisser un commentaire